top of page

Finalement, l'éveil


Une personne à capuche dans laquelle il n'y a personne

Finalement,

Réaliser ce que nous sommes c’est revenir à la racine de l’être. Revenir à ce que je suis et vis profondément. C’est être. Lorsque je suis, le bavardage du mental a tendance à se suspendre et l’amour-joie à apparaître. C’est l’arrivée de la vacuité – clarté. Se laisser plonger à l’intérieur de cet amour-joie fait se dissoudre l’observateur et éclater la bulle sensorielle. Il n’y a alors ni observateur, ni sensation. C'est l'éveil.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page